scène politique : l’ancien ministre, Baba Moulaye Haïdara aux commandes du PMTR

0
77

L’ex ministre des Transports d’IBK a réussi à remplir la Maison de la presse, samedi dernier, ouvrant une nouvelle page de sa carrière d’homme politique avec l’avènement du dernier né sur la scène politique malienne.

Jadis sous les projecteurs comme Secrétaire général de la section RPM de Tombouctou et devenu précédemment numéro 2 du mouvement Benkan, Baba Moulaye Haïdara milite désormais sous ses propres couleurs. Justifiant sa démarche par les exigences du contexte et d’une réflexion plus poussée sur les corrélations entre la justice et la stabilité du pays, son action politique s’inscrit désormais plus dans le cadre d’un soutien à la Transition qu’à l’accompagnement de l’association Benkan. C’est la substance de l’approche développée par le tout nouveau président de formation politique, dont l’émotion était très grande dans une salle de conférence de la MP ayant refusé du monde sous les couleurs et bannières de la nouvelle entité politique. «Il importe de rétablir la justice dans notre pays, chose impossible sans rétablissement de la stabilité du Mali”, a-t-il déclamé devant le parterre de journalistes, en revendiquant la tendance démocratique de son parti ainsi que sa disponibilité à travailler avec toutes les forces en présence sans distinction de camp.
Interrogé sur la souveraineté, concept qui occupe actuellement le haut du pavé, Baba Moulaye n’y voit pas un ingrédient magique en dehors du labeur. Aux yeux de l’ex ministre, en effet, elle passe par le travail et le pays dispose de diverses ressources agricoles exploitables à satiété en vue de gagner d’abord le combat d’une autosuffisance alimentaire effective. Ce qui doit suivre d’une réorientation des cadres économique et socio politique, car les Maliens et Maliennes qui ont mis sur orbite le PMTR ont souci du pays.

Le nouveau président ne tergiverse pas par ailleurs sur son appui à la Transition et lui affiche un soutien fondé sur le besoin de conjurer le mal d’une déstabilisation périlleuse pour tous.

Responsable de l’association Benkan préférée à sa famille politique, le RPM, il a choisi d’éluder cette parenthèse de son parcours et ne retenir dans son adresse introductive que sa longue carrière politique parmi les Tisserands. Dans le nouveau train de la Transition l’ancien ministre des Transports ne compte pas se satisfaire d’une figuration et prévient d’ores et déjà de sa disponibilité pour un soutien très actif aux autorités. Pour ce faire, il envisage de s’en donner les moyens les mieux adaptés en redescendant dans l’arène à la base pour conquérir les cœurs des Maliens qui croient en un Mali Nouveau.

Quant au choix porté sur personne pour la présidence du PMTR, Baba Moulaye ne le perçois pas comme un cadeau, mais une gageure dans la tâche d’implantation et d’ancrage du parti. Le nouveau président du dernier né des formations politiques s’engage à relever le défi par la poursuite des efforts déjà entrepris par ses camarades et les nombreux autres acteurs qui partagent leur programme de société ainsi que le dessein de faire de la famille commune une force politique qui compte sur l’échiquier national.

IK

Source: Le Témoin

Source: mali-web