Chan Algérie 2022 : Un Aigle s’envole du Mal

0
40

Parti en Algérie avec 26 joueurs, Nouhoum Diane n’en reviendra pas avec le même nombre. Le sélectionneur des Aigles locaux a été privé des services de son défenseur Mamadou Doumbia. Celui-ci ayant signé dans un club étranger juste avant l’entrée en lice du Mali dans la compétition.

En Algérie avec l’équipe nationale pour la 7e édition du Championnat d’Afrique des Nations (Chan), Mamadou Doumbia a quitté le groupe le mardi 17 janvier passé, a annoncé la fédération malienne de football. A travers ses différents canaux de communications, la Fémafoot a fait savoir que le défenseur axial a perdu son droit d’éligibilité avec les Aigles locaux après s’être engagé avec un club étranger à savoir Young Africans de la Tanzanie.

C’est dire qu’à peine le Chan Algérie 2022 commencé, la compétition est aussitôt finie pour Mamadou Doumbia. Le sociétaire du Stade malien de Bamako qui s’est engagé avec Young Africans de la Tanzanie. Par cette signature de contrat de 2 ans et demi, le défenseur central n’est plus apte à participer au Chan avec les Aigles locaux du Mali.

La compétition étant exclusivement réservée aux joueurs évoluant dans le championnat de leur pays. Ainsi, il a quitté, le mardi matin, le nid des Aigles basé à Oran. En Tanzanie, Mamadou Doumbia retrouve l’international portier des Aigles, Djigui Diarra, avec qui il a évolué au Stade malien de Bamako.

A. Cissouma

CHAN ALGERIE

Yoro Diaby, homme du match

Auteur d’une prestation de belle facture contre l’Angola (3-3) pour le compte du premier match du Mali au Chan Algérie 2022, Mamadou Yoro Diaby a été désigné « homme du match » par les techniciens de la Confédération africaine de Football (Caf).

 A l’issue de chaque match du Chan, la Caf désigne le meilleur joueur de la rencontre qu’elle récompense avec un trophée. Après Mali-Angola soldé par un prolifique nul de 3 buts partout, le choix des experts de l’instance suprême du football continental est tombé sur Mamadou Yoro Diaby. Auteur du 2e but malien de la tête sur corner, le défenseur du Yelelen Olympique de Bamako a beaucoup pesé dans la rencontre.

Sa vigilance a aussi permis de mettre en échec beaucoup de velléités offensives angolaises. Au micro de la Caf, il a déclaré que le mérite du résultat revient aussi à ses coéquipiers. “Je suis heureux d’avoir reçu cette récompense, mais je dois remercier mes coéquipiers qui ont travaillé sans relâche dans ce match pour assurer ce résultat. Je le reçois en leur nom”.

A. C.

Source : Mali Tribune

Source: mali-web