1ère édition du concours Voice2Rep : La musique comme vecteur de changement positif

0
82
Organisé par Accountability Lab Mali, « Voice2Rep » est un concours national qui prône la bonne gouvernance, l’éducation de qualité, la paix, la cohésion sociale par les jeunes talents musiciens. Pour donner plus de détails sur cet événement, la Directrice pays d’Accountability Lab, Mme Doussouba Konaté, a animé une conférence de presse le 18 janvier dernier à l’hôtel « Les colibris ». Elle était accompagnée par Mme Coulibaly Nafissatou Traoré, chargée du projet, Massambou Welé Diallo, conseiller artistique.

Voice2Rep est un concours de musique visant la promotion de la bonne gouvernance et à soutenir une société plus intégrée et émergente au Mali, à travers des dirigeants redevables. Les jeunes, comme vecteurs de changement positif, représentent aujourd’hui 60% de la population malienne. Ils ont un rôle majeur à jouer dans le processus.

Pour Massambou Welé Diallo, consultant de Voice2Rep, le projet va certainement « donner une grande chance à nos jeunes enfants qui veulent faire de la musique. On nous sert de plus en plus, depuis quelques années, une musique bâclée. Non seulement du point de vue du rythme que du contenu », a-t-il déploré. Le Mali est un pays de riche culture musicale : « En Afrique, le Mali est parmi les pays à avoir le Grammy pour l’originalité, l’authenticité de notre musique. Nous sommes effectivement un pays de musique. De grands musiciens maliens sont connus à travers le monde, tels que  Aly Farka, Oumou Sangaré, Salif Keita et tant d’autres. Ces derniers temps, on assiste à un déclin de la musique malienne. On ne l’entend plus à l’étranger, on n’entend plus parler des grands musiciens maliens », s’est inquiété Massambou Welé Diallo.

Ce projet appelle à l’innovation et à la créativité des jeunes talents de la musique malienne en particulier pour  parler des sujets réels de changement positif dans la société. « Voice2Rep va les pousser à mettre du contenu qui vient de la réalité de notre pays, en chantant toujours dans nos langues. Ils ont besoin d’être encadrés. Et ce projet est le bienvenu, il peut être une source de lumière pour nos jeunes talents ».

Pour sa directrice pays, Accountability Lab à travers ce nouveau concept, ajoute plus d’innovation et de pragmatisme dans son combat. « Cette envie de toujours chercher des approches novatrices et créatives pour pouvoir apporter le changement a guidé ce projet. L’objectif c’est d’aller chercher la jeunesse partout où elle se trouve et non à la forcer à venir vers nous. La musique est un instrument qui est extrêmement important », a indiqué Mme Doussouba Konaté.

Mme Coulibaly Nafissatou Traoré, chargée du projet, estime que Voice2Rep « est là pour que les jeunes plaident à la recevabilité des dirigeants ». Selon elle, par exemple lors des élections, les jeunes doivent savoir pour qui voter et pourquoi ? « Ils doivent savoir que ce sont eux l’avenir du pays. Ils doivent donc voter pour des dirigeants  qui ont un plan d’action qui les concernent, un plan d’action pour l’éducation qui les concerne, un plan d’action pour le développement », s’est appesantie Mme Coulibaly Nafissatou Traoré, chargée du projet, qui reste convaincue de la pertinence des valeurs qu’offre la musique pour ce faire.

Le concours Voice2Rep concerne en particulier les jeunes musiciens maliens et donne la possibilité à toutes les générations musicales de postuler à travers plusieurs genres de musique notamment le rap, le Slam, la musique traditionnelle, entre autres.

Ousmane Tangara

Le Challenger

Source: mali-web