Koné Katinan ne sait pas si Simone viendra ou pas au congrès

0
87


.fb-comments,.fb-comments span,.fb-comments span iframe[style]{min-width:100%!important;width:100%!important}

L’ex-ministre Justin Koné Katinan, président de la commission communication du congrès, de passage ce dimanche 10 octobre 2021 sur la Nouvelle chaîne ivoirienne (NCI) s’est prononcé sur la présence de L’ex-premier dame Simone Ehivet Gbagbo au congrès constitutif du nouveau parti de l’ancien président Laurent Gbagbo.

L’ex-ministre Justin Koné Katinan, président de la commission communication du congrès s’exprimant sur la Nouvelle chaîne ivoirienne (NCI), a indiqué son incertitude quant à la présence de L’ex-premier dame Simone Ehivet Gbagbo aux au congrès constitutif du nouveau parti de l’ancien président Laurent Gbagbo.

« Jusqu’ à aujourd’hui, je ne sais pas si Simone viendra ou pas. En tout cas, elle n’a pas encore exprimé qu’elle ne viendrait pas à cette rencontre. », expose Justin Koné Katinan avant d’indiquer la présence de L’ex-premier dame aux différentes rencontres et concertations liées au nouveau parti. « Je ne préjuge de rien. Mais ce que nous voulons dire, c’est que nous avons lancé l’idée avant que nous arrivons à ça. Nous avons lancé l’idée le lundi 9 août 2021. Il y a eu des concertations, des rencontres et à la rencontre, Mme Simone Gbagbo était présente, elle était dans la salle, il n’y a pas eu d’objection. », fait-il savoir à la chaîne.

Poursuivant l’ancien ministre Justin Koné Katinan a insisté en demandant à ses interlocuteurs d’éviter des hypothèses. « Avant même, il y a eu une réunion un peu restreinte au sommet. Et puis, nous avons décidé cela de commun accord. Donc, laissez-moi me contenter de ça et ne pas avoir de préjugés de ce qu’elle sera là ou de ce qu’elle ne sera pas là. », tient-il à faire savoir avant d’annoncer que ce nouveau parti est un nouvel instrument de lutte politique avec d’autres aspirations.

« Mais dans tous les cas de figure, nous sommes en train de tracer un nouveau sillon, de créer un nouvel instrument de lutte politique en tirant les leçons de notre passé. », souligne l’ex-ministre en manifestant le souhait d’avoir la présence de L’ex-premier dame au congrès.

« Evidemment, nous souhaitons que Simone vienne avec nous. Mais nous ne disposons pas de sa volonté. Et nous ne pouvons pas forcer sa volonté. », estime le président de la commission communication du congrès.

Rappelons que le congrès constitutif du futur parti politique se tiendra du samedi 16 et dimanche 17 octobre 2021, au Sofitel Hôtel Ivoire avec la présence d’éminents invités.

Contenu rédigé et fourni par Ivoir’Soir.net.Opera News est une plateforme en libre utilisation. Les opinions qui y sont exprimées appartiennent aux auteurs qui y écrivent. Elles ne reflètent ou n’expriment en rien celles d’Opera News.Les contenus, textes et images, sont fournis par les auteurs/bloggeurs et apparaissent tels quels sur l’application, sans être édités par Opera News.Opera News ne consent pas et ne peut consentir que sa plateforme soit utilisée pour propager et encourager un discours de haine, de transgression des droits humains ou de tout autre discours de nature diffamatoire.Si un contenu présent sur l’application viole un des droits mentionnés plus haut, ou viole les droits d’auteurs, nous vous encourageons vivement à le notifier immédiatement à l’équipe d’Opera News à cette adresse email operanews-external@opera.com ou en utilisant la fonctionnalité prévue à cet effet dans l’application.

Source: connectionivoirienne